Comment j’ai arrêté de fumer …

Aujourd’hui je viens vous expliquer la méthode qui m’a permis d’arrêter de fumer.
Vous n’allez certainement pas croire en ma méthode mais… j’ai réussi, après l’essai de plusieurs méthodes, à arrêter de fumer grâce à… un LIVRE, oui oui, je dis bien un livre. Aussi incroyable soit-t-il, j’ai réussi !

J’ai attendu 5 mois avant de raconter comment j’ai arrêter de fumer pour voir si cette méthode marchait vraiment car à vrai dire j’ai eu du mal à y croire aussi.

J’ai plusieurs fois eu envie et tenté d’arrêter de fumer mais sans succès. J’ai essayé l’acupuncture, les médicaments à base de nicotine et la cigarette électronique. Aucune de ces méthodes ne me correspondaient.

Mi-août dernier, je me rendais chez Cultura pour acheter des livres. En feuilletant, je me suis arrêter sur LE livre qui a sauvé ma vie !

Le livre est : La méthode simple pour en finir avec la cigarette de Allen CARR.

Il tombait à pic puisque j’avais envie d’arrêter pour plusieurs raisons :
– Je m’investie de plus en plus dans une alimentation saine et bio
– Je pratique de plus en plus de sport
– Je gaspille de l’argent
– Je me tue la santé
– Je fais que tousser
– J’ai une voix de fumeuse (horrible)
– …
– Et surtout, ma soeur allait accoucher deux mois plus tard de ma merveille de filleul, je ne me voyais pas sentir la cigarette lorsque je le porte alors que les parents ne fument pas.

J’oublis certainement quelques raisons mais peu importe, on ne trouve aucun avantage à continuer de fumer.

J’ai hésité à acheter le livre et mon chéri m’a dit « t’façon t’as rien à perdre », bref je l’ai acheté.
Quelques jours plus tard nous partions en vacances à la montagne – La montagne ça vous gagne.

J’ai commençait à lire le livre, il me restait à peu près la moitié d’un paquet. Mon chéri avait décidé d’arrêter en même temps même s’il ne lisait pas le livre.
Plus j’avançais dans la lecture, plus je me sentais prête à arrêter.
Une fois arriver à l’ultime étape… que je vous laisserais découvrir pour ce qui le souhaite, j’ai fumé, j’ai savouré ma dernière cigarette.

Voilà comment j’ai arrêter de fumer le 18 août 2016.

Si je devais faire un bilan de ces 5 dernière mois, je dirais que les 2 premières semaines ont été les plus dures (même si je ne l’ai pas mal vécu). J’ai arrêter en plein été, chose que les fumeurs ne font jamais, c’est le moment de l’année où il y a le plus d’apéros, de soirées, de plage, bref de moments pour fumer. J’ai arrêter également au moment où ma famille venait passer des vacances à la maison et fumait clope sur clope. Je ressentais au départ l’espèce de « pâteuse » qui s’installe lorsque qu’on a envie de fumer, surtout après les repas. celle-ci a vite disparu. Au début, même si je savais que je ne refumerais plus et que je n’en avais pas spécialement envie, j’y pensais tout de même beaucoup. Un jour, je me suis rendu compte que je n’y pensais même plus et je me sentais bien.

Quand ma famille et mes amis me disaient: « mais comment tu fais ? J’aimerais bien y arriver moi aussi « , j’était contente et ça me motivait davantage.

Durant ces mois de « sevrage », je ne me suis pas spécialement éloignée des fumeurs, je ne voulais pas car de toute façon, toute ma vie je rencontrerais des fumeurs et c’est pas pour ça que je retomberais dans le piège.

Depuis, ma mère et une amie qui fumait plus d’un paquet par jour ont arrêter aussi. Je n’arrive toujours pas à croire que ce soit grâce à un livre mais l’important c’est d’avoir arrêter et surtout de ne plus jamais fumer !

Dites moi si vous connaissez ce livre, sinon, pour tous ceux qui ont la moindre envie d’arrêter de fumer, lisez le 😉

Si vous avez des questions ou simplement si l'article vous plait, n'hésitez pas à me laisser un commentaire